Servio Pachard : el « machetero montubio »

Servio ou l’hyperactivité tranquille

Ayant terminé ses études d’ingénieur agronome, le jeune Servio, travaille quelques temps dans une des camanoneras intensives (élevage de crevettes) qui pullulent sur la côte de Manabí. Mais ce genre de production piscicole lui pose un léger problème éthique : pollution de la mer et destruction de la mangrove environnante sont des dommages collatéraux inacceptables pour lui. Il se consacrera alors à parfaire ses connaissances dans une agriculture plus respectueuse de l’environnement : il continue à apporter son aide dans la ferme familiale à Sarampión, près de Calceta et encourage ses voisins à mettre en place des jardins potagers pour leur auto-consommation.

Lire la suite

Publicités