Entre totopos y popotes : notre itinéraire mexicain…

Le 30 juin, arrivée mouvementée à Cancun, paradis de la consommation et du tourisme de masse, dure transition après Cuba… On redécouvre ici les joies d’internet, des supermarchés aux rayons merveilleusement pleins, de la publicité omniprésente et de la télévision non étatique… On redécouvre aussi les joies de la démocratie : le lendemain de notre arrivée, c’est jour d’élection au Mexique (autrement dit de fraudes massives à peine voilées par le vieux parti caméléon : le Parti Révolutionnaire Institutionnel, PRI). Peña Nieto, du PRI, a donc « remporté » cette élection grâce entre autre à une démocratie sans limite : le PRI a réussit à faire voter les morts, les étrangers (Guatémaltèques surtout) et a offert à ses électeurs convaincus des bons d’achat de 500 pesos mexicains dans la plus grande chaîne de supermarché mexicaine (Soriana). Les non « convaincus », quant à eux, sont plutôt déçus… Malgré les manifestations organisées par le mouvement étudiant « Yo Soy 132 », l’élection a été validée mais la mobilisation continue…
Lire la suite

Publicités